Adhérer

Devenez membre
et acceder aux ateliers, cours, activités, tarifs préférentiels, ...
En savoir plus

Inscrivez-vous pour rester informé de toute l'actualité de votre centre communautaire.

Accueil Accueil / Institut Elie Wiesel / Cycle « Réjouissance et mélancolie dans l’œuvre d’Elie Wiesel »


Cycle « Réjouissance et mélancolie dans l’œuvre d’Elie Wiesel »


Institut Elie Wiesel

« Réjouissance et mélancolie dans l’œuvre d’Elie Wiesel »

avec

Franklin Rausky
Docteur ès-Lettres, Directeur de recherches, Unviersité Paris-Diderot

Dans la vision hassidique, la mélancolie n’est pas seulement une maladie mentale. Elle est une perturbation profonde, intense, foncière de l’être humain dans la totalité de son âme et de son existence. Alors il appartient à tous ceux qui sont plongés dans le tourbillon de la mélancolie d’apprendre à résister au désespoir et à l’angoisse par la puissance de la foi. Foi en l’humanité, foi en l’avenir, foi dans la Providence. C’est par l’énergie indomptable de l’esprit humain désireux de guérison et de reconstruction, que le fléau troublant de la mélancolie peut être vaincu. De ce point de vue, le hassidisme n’est pas seulement une école de pensée religieuse, il est aussi d’une certaine façon, une psychothérapie, une voie vers la restauration d’une personnalité humaine, libre, harmonieuse, responsable, en paix avec soi-même et avec les autres. Une personnalité qui ne renonce pas à son inquiétude mais qui arrive, par un effort de sa conscience, à vivre cette inquiétude sans sombrer dans l’abattement et le regret.

Telle est la conception des maîtres de la tradition juive, dans le décryptage subtil d’Elie Wiesel, grand connaisseur de ce monde perdu dans les montagnes et les bourgades de l’Europe Centrale.

Mardi 25 avril – 2-9 mai et mercredi 17 mai 2017   de 19h30 à 21h –          PAF : 50 € le cycle / 15 euros le cours

 


Partager

Facebook Twitter


Mardi
27 juin 2017
19h30