Adhérer

Devenez membre
et acceder aux ateliers, cours, activités, tarifs préférentiels, ...
En savoir plus

Inscrivez-vous pour rester informé de toute l'actualité de votre centre communautaire.

Accueil Accueil / Institut Elie Wiesel / Conférence Zoom de G.E. Sarfati


Conférence Zoom de G.E. Sarfati


Les Lundis de Wiesel 

A l’occasion de la publication de la traduction française de « L’hypothèse documentaire et la composition du Pentateuque »(Umberto Cassuto) par Georges Elia Sarfati, celui ci donnera la première visio conférence sur zoom

lundi 14 septembre 2020 de 19h à 20h30.

Elle aura pour thème :

Umberto Moïse David Cassuto (1883-1951) et la naissance de l’Ecole israélienne de critique biblique.

Avec Georges Elia SARFATI

 Inscription sur https://www.weezevent.com/leslundisdewiesel

 

La traduction française récente de L’hypothèse documentaire et la composition du Pentateuque, est l’occasion de revenir sur la contribution pionnière d’Umberto Cassuto, au renouvellement de la tradition exégétique du judaïsme.

Rabbin et érudit, d’abord historien du judaïsme italien, puis spécialiste de la civilisation mésopotamienne, U. Cassuto fut professeur à l’université de Rome, avant de s’établir à Jérusalem, en 1938, à la suite des lois raciales adoptées par le régime fasciste de Mussolini.

Unique rescapé de sa famille, majoritairement victime de la Shoah, il consacra sa vie à penser la Bible hébraïque, en faisant œuvre de savant, mais aussi de commentateurs.

Alliant une grande rigueur scientifique avec une conscience historique très aiguë, il développa une réflexion exégétique originale, qui se comprend d’abord comme une réponse critique à l’hypothèse documentaire développée par J. Wellhausen, affirmant que le Livre de la Genèse procède de trois sources de composition initialement différentes (Yahviste, Elohiste, Sacerdotale).

S’adressant à un petit groupe d’éducateurs juifs, réunis en séminaire à Jérusalem, au début de la Seconde Guerre mondiale, U. Cassuto expose au cours de huit conférences les principes d’une refondation de la critique biblique, qui n’ignore rien des liens subtils de la loi écrite et de la loi orale, pour rendre compte des contradictions apparentes du texte biblique.

S’opposant aux perspectives de la « haute critique » dans laquelle il voit une entreprise de démantèlement et de relativisation historique du narratif hébraïque et juif, U. Cassuto examine chaque argument de cette école et le récuse en lui apportant la contre-épreuve. Il est question dans cet enseignement de poser les bases d’une défense rationnelle des fondements herméneutiques de l’identité d’Israël.

 


Partager

Facebook Twitter


Lundi
14 septembre 2020
19h